087351744

C’est ensemble qu’Ecolo et Groen ont présenté aujourd’hui 25 priorités communes, tournées vers l’avenir et visant à relever les grands défis futurs.

“Une autre Belgique est possible. Si nous travaillons ensemble, main dans la main, plutôt que de nous opposer les uns aux autres, rien n’est impossible pour notre pays. Ecolo et Groen unissent leurs forces et visent de devenir la plus grande famille politique afin de permettre une transition vers un projet positif: la transition écologique et solidaire”, commente Jean-Marc Nollet, coprésident d’Ecolo.

Notre société fait face à de nombreux défis majeurs à relever. Les écologistes font le choix de transformer ces défis en opportunités, qu’il s’agisse entre autres de la réduction de nos émissions de CO², des enjeux liés à l’emploi et à l’entrepreneuriat, de la transformation de notre mobilité ou encore de l’amélioration du bien-être et de la santé des citoyens… C’est dans cette optique ambitieuse et positive que s’inscrivent les 25 priorités des écologistes.

Par exemple, notre pays manque d’ambition et d’une réelle coopération en matière climatique, et nos émissions sont loin de se résorber. “Notre pays compte 4 Ministres en charge des matières climatiques et environnementales, mais nous n’atteignons aucun objectif. C’est pourquoi nous avons besoin d’une Loi Climat qui fixe les objectifs et les moyens, sous le contrôle d’un Conseil du Climat indépendant du Gouvernement. La Belgique pourra ainsi reprendre sa place de leader en la matière, et atteindre les objectifs fixés par les Accords de Paris », ajoute Jean-Marc Nollet.

Ecolo et Groen proposent également un programme d’investissement interfédéral massif dans les secteurs stratégiques de l’économie (efficacité énergétique, mobilité durable, numérisation,…) pour renforcer la capacité de la Belgique à faire face aux défis du futur et lui permettre d’en saisir les opportunités. Ce pacte développera une vision stratégique de l’avenir de notre pays, concernera tous les niveaux de pouvoir, du fédéral au local, et visera notamment à rencontrer nos objectifs énergétiques, climatiques ou de mobilité. Il placera ainsi la Belgique parmi les pays les plus éco-innovants en Europe, via des investissements adéquats en Recherche & Développement et dans l’Enseignement.

Les écologistes considèrent également que les PME doivent être mieux soutenus et accompagnés, notamment car ils créent de l’emploi ancrés dans nos territoires. « C’est la raison pour laquelle nous revoyons le statut des indépendants et supprimons la période de carence en cas de maladie, afin que les indépendants puissent être couverts dès le 1er jour. Nous visons également la simplification administrative et veillons à ce que les autorités publiques paient leurs factures en temps et en heure. Concernant la justice fiscale, nous mettrons notamment en place un reporting pays par pays pour les multinationales, de façon à ce qu’elles communiquent chaque année le détail de leurs activités, de l’emploi et des aides reçues… et qu’elles puissent être taxées dans les pays où elles réalisent leurs bénéfices », explique Jean-Marc Nollet.

Concernant la justice fiscale, Ecolo et Groen constatent en outre que le travail est trop taxé et souhaitent baisser la fiscalité sur les revenus du travail en visant particulièrement les bas et moyens salaires. Dans le même temps, il s’agit de rendre la fiscalité plus juste et de veiller à ce que chacun contribue selon ses moyens. C’est la raison pour laquelle les Verts veulent mettre en place une cotisation sur les plus hauts patrimoines, c’est-à-dire au-delà d’un million d’euros.

La mobilité en Belgique est dans l’impasse. La logique doit s’inverser et sortir du ‘tout à la voiture’. Cela passe notamment par un réinvestissement massif dans les transports en commun pour les rendre plus performants et efficaces, et par la sortie du système fiscal qui subventionne les embouteillages.

Les défis sont également nombreux en matière de santé, tant en termes de lutte contre les burn-outs et des fins de carrière, qu’en matière de qualité de notre environnement qui impacte la santé de tous les Belges. Il s’agit dès lors d’agir sur les pollutions, les pesticides mais également sur la qualité de notre alimentation, sous le contrôle d’une AFSCA sous tutelle de la Santé et plus de l’Agriculture.

La lutte contre les discriminations et l’égalité des chances font également partie des priorités écologistes. Ainsi, l’égalité salariale entre les hommes et les femmes doit être une évidence. La justice et nos forces de police doivent aussi être réinvesties, pour davantage d’efficacité et moins d’impunité, par exemple en termes de violence envers les femmes et de lutte contre la criminalité financière.

« Ces 25 priorités communes montrent une nouvelle fois la volonté d’Ecolo et Groen de mener une autre politique. Nos élus se consacrent à 100 % à leur mandat et le travail paie. C’est avec ambition et conviction que nous proposition un autre projet pour la Belgique. Il y a ceux qui divisent et il y a ceux qui rassemblent. Sans aucune hésitation, nous optons pour le deuxième modèle. Une autre Belgique est possible. Ensemble, nous nous engageons à être au coeur de ce changement », conclut Jean-Marc Nollet.

Télécharger le document en pdf :
25-mesures-ecolo-groen-2019 05-2019

Share This